Devenir entrepreneur(e), vraie-fausse solution pour les populations africaines ?

Actualités Mise en avant article Opportunité d'emploi

Entreprendre : un état d’esprit encouragé

La tendance mondiale est à la création d’entreprise. On observe dans cette ère une nouvelle génération poussée par des ambitions entrepreneuriales et ceux dans tous les domaines.

Si les populations occidentales sont fortement imprégnées de cette énergie, les populations africaines n’en sont pas en reste.
En effet, la lutte contre le chômage et la précarité font de l’entrepreneuriat une solution idéale pour espérer une vie meilleure. Un élan encouragé par l’Union Européenne qui ne lésine pas à débloquer des fonds pour soutenir ces porteurs de projets dotés de forts potentiels comme elle le fera en 2020 en débloquant 32,5 milliards d’euros.

Toutefois et avec un taux de cessation d’activité de 12,7% en moyenne, il est important de se demander si le choix de l’entrepreneuriat est volontaire ou non ? Pourquoi ces entreprises ont une durée de vie courte et surtout, quelles sont les perspectives d’avenir ?

L’entrepreneuriat, une démarche souvent adoptée en dernier ressort, c’est ce que Szymon Jagiello nous propose de découvrir à travers son article pour le journal en ligne Le Monde Afrique :« En Afrique, l’entrepreneuriat ne pourra résorber à lui seul le chômage des jeunes »

Danielle CORSI – Assistante juridique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *