“La stratégie de travail adopté par TongAfrika est l’organisation horizontale mêlant des collaborateurs issus de plusieurs pays, provinces, institutions et entreprises autour d’un même projet.” Pamela IMFUTU

Actualités Education Marketing Management

Qui es-tu Pamela IMFUTU ? 

Je suis juriste de formation et entrepreneuse.  Passionnée de la gestion de projet, de l’économie sociale, de la justice et de l’égalité de chance pour tous. Je suis mariée mère d’une fille.

 Quel est votre parcours scolaire et professionnel ? 

 

J’ai fait mes études primaire á l’école centrale des Filles à Idiofa et mes études secondaires au lycée Lakulanza (Idiofa), j’ai rejoint l’université de Kinshasa en 2005 pour poursuivre mes études universitaires d´où j’ai obtenu mon diplôme de licence en droit économique et social cinq ans après en 2010. Cela étant, j’ai intégré le cabinet du Maître Eloi YEYE comme stagiaire et ensuite comme assistante juridique jusqu’à 2016.  De 2016 jusqu’à 2019 j’ai travaillé à mon propre compte aidant les entreprises et les personnes dans diverses domaines liés au droit, á l’économie et la gestion. Actuellement je travaille comme Country Business Manager chez IRDAS- TongAfrika, je représente cette institution de droit Espagnole en République Démocratique du Congo.  

 

IRDAS – TongAfrika tu peux nous expliquer de quoi il s’agit ?

En bref, IRDAS est un Support d’appui pour la mise en œuvre des priorités et des initiatives de l’Agenda 2063 de l’U.A.

IRDAS (Initiative Retour pour le Développement de l’Afrique Subsaharienne) est une association à but non lucratif qui bénéficie des dispositions de la Loi Organique 1/2002, du 22 mars, réglementant le Droit d’Association en Espagne et de la Loi 7/2007, du 22 juin, des Associations du Pays Basque, approuvée par le Parlement Basque, conformément aux articles 9 et 10.13 du Statut d’Autonomie du Pays Basque. Son objectif est conforme à la vision de l’Afrique en tant que continent d’opportunités, poursuivie par l’Agenda 2063 de l’Union africaine, ainsi que par l’Agenda 2030.

Pour y arriver IRDAS à créer une base de données en ligne des talents et compétences africains à travers le monde afin d’aider ou pour participer à la croissance du continent à travers les différents services que ces derniers pourront offrir aux communautés locales africaines. Cette communauté qui est projet de IRDAS s’appelle TongAfrika (construire l’Afrique en français) en lingala une des langues nationales de la République Démocratique du Congo.

TongAfrika est un environnement de collaboration et de participation qui offre une nouvelle façon de dynamiser la communauté africaine, en stimulant la participation, la collaboration et l’innovation, en renforçant les liens entre les personnes et les organisations.

Une plateforme qui offre un environnement adaptable au besoin de chaque communauté, qui est facilement personnalisable et qui n’a pas besoin d’une longue période d’apprentissage. L’environnement qui rapproche les gens de la communauté et renforce les liens entre eux.

 

Comme Country Business Manager de IRDAS-TongAfrika en République Démocratique du Congo quelles sont vos priorités ?

 

D’entrée de jeu il faut souligner que face aux transformations, les entreprises et les structures prennent progressivement conscience de l’inadaptation de certains modes de management, qui autrefois étaient sources de performance. La stratégie de travail adopté par TongAfrika est l’organisation horizontale mêlant des collaborateurs issus de plusieurs pays, provinces, institutions et entreprises autour d’un même projet. Par exemple en République Démocratique du Congo, TongAfrika travaille pour la visibilité des plusieurs structures et compte participer dans leurs projets.

De ma part j’ai élaboré 3 priorités 2021 pour la RDC

  • Projet atlas visuel du territoire d’Idiofa
  • Projet Forum Euskadi – Afrique, avec une participation des congolais.
  • Projet Voyage de collaboration avec deux centres hospitaliers de religieuses de Kinshasa.

Pour illustrer ce que je venais de dire sur la collaboration horizontale, nos objectifs locaux n’ont rien à voir avec la collaboration locale avec nos partenaires comme Kobo. Toutefois les partenaires locales sont prioritaires pour participer à l’exécution d’un projet dans son rayon d’activité.

 

Vous résidez à Kinshasa pourquoi le choix d’Idiofa ?

Ici, il est question d’affinité et de priorité, je suis née et grandi á Idiofa, ce territoire est abandonné depuis plusieurs années par le gouvernement central de la RDC. Aussi, Kinshasa ou je réside actuellement a beaucoup de partenaires de développement.

 

 

 

Concrètement qu’est ce que vous voulez faire a Idiofa ?

 

Dans un premier temps nous voulons réunir les filles et fils du territoire d’Idiofa à travers le monde (une communauté de TongAfrika Locale), à partir de cette communauté, nous comptons combiner coopératives et entrepreneuriat pour développer plusieurs projets d’impact social.  

Le manque d’énergie électrique et de l’eau potable a Idiofa est un drame. Nous allons mettre en place un projet pilote dénommer : « de l’eau potable dans mon quartier » et « ma famille électrifiée ».  C’est un projet qui compte électrifier de 50 à 70 familles et faciliter l’accès à l’eau potable à 500 familles.

L’économie du territoire d’Idiofa repose sur l’agriculture, consciente de cela nous comptons apporter notre soutien aux agriculteurs etc…

Le sport a été pour le territoire d’Idiofa une activité génératrice de revenu et de formation de capacité humaine, depuis plusieurs années le territoire se trouve dans l’incapacité de développer le sport, sur ce nous allons travailler pour le développement du sport chez les moins de 18 ans pour former l’élite de demain. 

Nous allons aussi participer à l’amélioration du système sanitaire dans le territoire d’Idiofa.

 

Un dernier mot ?

 

L’apparition de la COVID-19 a montré la fragilité et les limites des économies africaines en générale et celle de la RDC en particulier. Les solutions numériques ont beaucoup aidé pour atténuer la crise et aussi bouleversé le rapport entre collaborateurs. Nous sommes convaincus que l’époque de la concurrence est révolue, il faut créer des synergies entre entreprises, incubateurs, startups, talents et compétences pour développer les projets à impact social. Ainsi nous sommes dans cette ligné pour participer et faire participer.

IRDAS – TongAfrika 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *